© 2018-2020 by Sarah Lamothe.
Proudly created with Wix.com

L'Ours brun - 2019

           PEINTURE    

 

        Un lien viscéral unit michel Forès à la peinture.

        Son histoire et sa vie se mêlent à sa pratique.

        Malgré cette emprise son travail reste l'espace de liberté nécessaire à sa respiration.

 

        On rentre dans sa peinture comme on entre dans son antre.            

        Cette mélancolie ,ce regard décalé se transmutent en action ,en création.

       

        Une indicible peinture , qu'aucun mot ne peut ni cerner,ni traduire.

        Une langue personnelle faite de formes,de couleurs,de matières ,de surfaces ,d'aplats,de limites             

        de superpositions,de  réserve,d'horizontales,de verticales, de traces,de giclées,de coulures,de        

        touches croisées,d'empreintes du plancher de l’atelier,de profondeur de champ,de directions,de            

        signatures plastiques (la croix,le point rouge et parfois un reste de catalanité avec du  rouge et

        du jaune ),de tensions,d'hésitations,de doutes,de douleur,d'intime et d'universel,de lumière et

        d'énergie,d'émotions aussi.               

                                                                                                                                                       

        Une peinture dans laquelle le regard se perd.

        Une peinture comme un poème sans mot ,sans lettre .

        Un poème plastique qui peut se lire à l'infini .

        Une peinture où le sens suspend son vol.

        Une peinture comme« une arme chargée de futur»

        Aussi grave que désespérément optimiste,

        sublimation d'une histoire:«l'histoire des vaincus».

        

        Cette peinture est la transcendance  de tous ces éléments et de son rapport au monde.

        C'est aussi la porte ouverte sur son espace de liberté.Cette porte qu'il ouvre ou qu'il 

        défonce.C'est cette porte dont il porte le nom:«Fores» peut se traduire par «portes» en latin.

        Il s'agit donc de garder toujours la cohérence générale de la démarche du peintre et de

        revendiquer la nature et la place du peintre et de son travail dans la société.

 

  B,M Forès 2019

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now