© 2018-2020 by Sarah Lamothe.
Proudly created with Wix.com

Exposition à l'Espace Saint Michel - 2019

 Pour moi ,un lieu d'exposition n'est jamais un élément neutre. L'espace Saint Michel est un lieu atypique et particulièrement chargé par son histoire, son architecture et son décor.

Lors de ma première visite j'ai été impressionné par les traces du passé  conservées dans ce lieu d'exposition d'art. Il m'est apparu  intéressant d'installer mon travail de peinture dans cet endroit qui résonnait particulièrement avec mon parcours de peintre.

En effet après avoir obtenu mon Diplôme National d'Expression Plastique ,en sortant de mes études aux Beaux Arts, j'ai entrepris la restauration de plusieurs églises du Gers et les décors restaurés étaient semblables à ceux qui restent présents sur l'église Saint Michel de Condom. Plus tard j'ai eu la chance de pouvoir restaurer pour les Monuments Historique des fresques ,des tableaux et des peintures murales, dans des lieux classés ,ce qui fut pour moi enrichissant tant sur le plan technique que personnel et artistique.

Exposer dans l'Espace Saint Michel c'est aussi pouvoir installer  mes peintures dans ce bâtiment qui offre un volume imposant, les confronter aux décors peints parfois lisibles, parfois usés, abîmés ou même recouverts et mettre en écho mes toiles  avec le bleu patiné des voûtains et des médaillons présents dans le chœur.

Pour mieux comprendre ma démarche il faut aussi savoir que mon travail de peinture non figurative est à l'origine un travail plastique sur la trace, l'empreinte, l'usure, la déchirure, le temps, la mémoire et la résilience.

Cette problématique s'est au départ appuyée sur un travail autour des murs dégradés (quartiers en démolition )qui sont intimement liés à mon histoire personnelle puisque ma famille a du fuir l'Espagne après le bombardement de sa maison à Gérone en 1939 à la fin de la guerre civile.

Ma peinture est également imprégnée de l'influence de mouvements tels que «action painting», «expressionnisme abstrait», «support surface»,mais aussi de peintres comme Rothko, Pollock, Soulages et De Staël.

Il y a donc pour moi une évidence du lien entre mon histoire et  mon travail de création qui prend la forme d'une poésie plastique me permettant de sauver ma part de liberté.

Ici dans ce lieu de silence l'installation de mes toiles résonne étonnement avec ces mots de Plutarque : «la peinture est une poésie silencieuse»

 

                                                                                  Michel FORES (2019)

    Les murs,

   Les lieux profanes et sacrés

   chargés d'émotions,

  Théâtres et témoins

   du meilleur et du pire

   du désir d'élévation

   de sublimation du fragile

   Permanence patrimoniale

  et incessabilité de l'instant,

  Minéralité inerte

  pulsation du sang dans les artères.

  Traces de vie(s)

  Peintures érigées

  sur la grisaille

  du quotidien.

  Pouvoir émotionnel de la couleur,

  Intime,universel

  Acte d'amour avec le monde.

 Traces du temps,

  vestiges,ruines,

  restauration et résilience.

  Éternité de l’éphémère

  Universalité de l'individu.

  L'art comme trace matérielle

  de l'impalpabilité de l'instant

  saisie pour l'éternité.

  Chant de l'oiseau dans son arbre.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now